Château de Droup St Basle

Sont classés, l'ensemble des façades et toitures, y compris celles de l’aile de basse-cour, mais à l’exception de la galerie 19e accolée à la façade sur cour de l’aile nord-est du château, le décor lambrissé et cheminée de cinq pièces du 18e siècle le grand salon Louis XVI, petit salon, les deux pièces lambrissées du premier étage, le petit cabinet de la tour est .

Les deux enceintes de douves (IMH : 3 août 1987) le pigeonnier, la glacière, la grange située entre le pigeonnier et l'aile d'entrée, écurie [aile nord-est de la cour] (IMH : 25 février 1993).

Les façades et toitures du jardin d’hiver, les trois escaliers du logis et leur cage d’escalier, les intérieurs de l’aile d’entrée de la basse-cour depuis la laiterie jusqu’à la grange.

En plus de ce monument historique, vous aurez la possibilité, sur rendez-vous, de (re)découvrir des trésors d’antan dans le Musée d’Art Populaire niché dans les combles du château.

Château

de la

Motte-Tilly

Le domaine de la Motte-Tilly est un excellent exemple de grande demeure du XVIIIe siècle, fidèles aux règles mises en place par les maîtres d’œuvre du siècle de Louis XIV : grandes perspectives rectilignes, tracés réguliers, symétrie, tant dans l’architecture et l’ordonnancement des bâtiments que dans celui des abords et des jardins.
La visite intérieure permettra de saisir l’organisation des appartements, entrée, escalier d’honneur et salle à manger du côté de l’arrivée, suite de salons face aux jardins, chambres des maîtres de maison de part et d’autre, communicant avec de petites pièces entresolées logées sur les côtés.
Elle permettra aussi d’apprécier la qualité du mobilier et des éléments de décor, boiseries, tableaux, tapisseries et objets d’art, choisis par la marquise de Maillé, avec un goût très sûr, pour évoquer ce que pouvait être le cadre de la vie privée d’un ministre au milieu du XVIIIe siècle.