La tradition des Foires de Champagne

De l’époque des foires, Troyes et Bar-sur-Aube ont conservé de superbes caves voûtées, dont certaines sur plusieurs niveaux. Pour le reste, c’est en se promenant au cœur de Troyes, que l’on peut imaginer l’effervescence du moment, avec ses marchands étrangers, ses jongleurs, ses musiciens. L’activité se concentrait autour de la bien nommée église Saint-Jean-au-Marché (reconstruite depuis, au XVIe) et dans les rues alentour : rue Champeaux, rues Urbain IV (ex rue Moyenne) et Emile-Zola (ex rue de l’épicerie), où s’activaient les marchands et changeurs.

Ils échangeaient des :

- toiles et draps de Champagne, de Flandre et du Brabant…

- produits orientaux : épices (poivre, safran, gingembre, etc.), drogues, soieries…

- chevaux, fourrures d’Allemagne, poudre d’or, cire de Venise, cuirs d’Espagne…

http://www.aube.fr/320-au-temps-des-foires-de-champagne.htm